et si on changeait de regard sur la question...

Un autre regard sur les possibles

On a tous en tête une amie chez qui tout est nickel ! Sachez que chez elle c’est naturel de ranger – c’est un besoin. Une question d’équilibre. Même dans un studio, elle s’en sort!! C’est même incroyable, les trésors d’imagination qu’elle a mis en place pour aménager son espace. Cela lui demande du travail et du temps mais pas autant d’effort qu’à vous. Soyez-en sûre !!

Accepteriez vous de vivre chez elle à plein temps? Accepteriez vous de donner toute cette énergie pour votre intérieur?

Accepter que cet idéal ne corresponde pas à votre personnalité permet de fixer la barre psychologique du « Maintenant, il faut ranger » et du « c’est le bazar, ici  » au bon endroit et non pas dès que vous posez le regard sur votre intérieur.

C’est alors plus facile de garder un intérieur au niveau d’ordre « acceptable » pour vous.

Un autre regard sur les objets

Je retiens de la méthode de Marie Kondo (la magie du rangement) que pour ne pas se laisser envahir par les objets, ce qui compte est de garder uniquement ceux que l’on aime et se séparer des autres.

Ainsi, ils seront moins nombreux et nous aurons plus facilement envie d’en prendre soin.

Cela nécessite de se séparer des choses que l’on garde pour d’autres raisons (cadeaux, dons etc…). Ce n’est pas une tâche facile car nous investissons émotionnellement les objets.

Se séparer d’un set de tasse que l’on déteste peut être difficile car considéré comme un acte de trahison selon de qui il provient.

Il est pourtant possible de faire des choix sur des objets moins investis ou de se détacher de certains autres.

 

Un autre regard sur le bénéfice attendu

Ranger son espace est souvent considéré comme une obligation sociale. Mais c’est aussi le transformer; or l’espace influence nos pensées. Vous offrir un nouvel espace vous donnera une nouvelle énergie.

Décider de ranger son intérieur c’est aussi s’engager dans un processus de changement psychologique.

C’est accepter de quitter certains objets du passé, certaines manières de fonctionner pour s’ouvrir à un mode de vie qui nous correspond aujourd’hui.

La seule raison qui permet d’entrer dans cette dynamique et de la maintenir est de savoir que notre espace transformé nous rendra plus heureux. On peut alors mettre en place des solutions pratiques adaptées…

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur linkedin
Partager sur LinkedIn
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Partager sur email
Partager par email
Fermer le menu